Logo du Laboratoire de recherche sur les musiques du monde - LRMM

Faculté de musique / Université de Montréal / English

La mise en tourisme de traditions musicales :
une construction identitaire ? (2006-2009)

Le projet de recherche

Photo du projet

La mise en tourisme de traditions musicales, espace récent d’observation en sciences humaines, pose des questions et des défis importants pour les chercheurs en ethnomusicologie, en anthropologie, en musique populaire et en esthétique, principales disciplines interpellées dans ce projet.

L’équipe multidisciplinaire est particulièrement intéressée par la mise en évidence des critères de sélection des artéfacts et des genres musicaux présentés aux touristes. Car si bon nombre de traditions musicales intégrées dans les spectacles poursuivent une trajectoire qui favorise la conservation, voire même, la modernisation de patrimoines locaux, d’autres sont modifiées selon les attentes des touristes ou encore selon une image idyllique que les acteurs locaux veulent mettre de l’avant. La musique touristique prend alors le risque d'être identifiée à partir d'un nombre limité de caractéristiques, figées par surcroît dans un protocole de représentation réducteur au sein duquel on ne traduit pas toujours la charge sémantique originelle de l'objet.

Voici les questions principales soulevées par le projet : quel sens donner aux représentations musicales dans le spectacle touristique ? Sont-elles en harmonie avec les communautés ou groupes sociaux qu’elles prétendent représenter ? Quel jugement porter sur elles, selon quels critères, et qui procède à ces jugements de valeur ?

La recherche s’appuie sur la conduite et l’analyse de terrains menés aux Antilles françaises (Martinique et Guadeloupe), à la République dominicaine et à Cuba, lieux où le tourisme joue, à des degrés divers, un rôle central dans la vitalité économique et sociale.

L'équipe de recherche

Le financement

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)

© LRMM 2012 OICRM